img
Home / Conseils / Sèche-linge : le bon choix

Sèche-linge : le bon choix

/
141 Vues

En apparence, tous les sèche-linge sont identiques. Toutefois, il existe de réelles différences tant sur le fond que sur la forme.
Le sèche-linge nous permet de faire disparaître le linge pendu dans la cuisine ou la salle de bain, mais aussi pour nous faire gagner un temps précieux et diminuer le repassage. Il faut par ailleurs garder en tête qu’un sèche-linge consomme pas mal d’électricité et que les pannes sont assez fréquentes. Un foyer sur 4 en France est équipé d’un sèche-linge.

2 questions doivent se poser lors de l’achat d’un sèche-linge :
Va-t-on opter pour un chargement frontal (de face) ou par le dessus (top)?
Doit-on choisir un sèche-linge à condensation ou à évacuation?

Chargement du linge frontal ou par le dessus
Le sèche-linge top, c’est-à-dire dont le chargement du linge se fait par le dessus de l’appareil est le modèle le plus étroit, en moyenne 45 cm de large. Ce type de modèle est idéal pour les petites habitations. Il a également l’avantage d’éviter à l’utilisateur de se baisser pour mettre son linge à sécher et le retirer une fois sec.
Le sèche-linge frontal est le modèle de sèche-linge le plus courant. Il est plus encombrant, environ 60 cm de large. Il a l’avantage de pouvoir être installé au-dessus d’un lave-linge à chargement frontal ou bien encore être introduit dans un élément de cuisine.

Le sèche-linge à condensation

Ce type de sèche-linge fonctionne en circuit fermé. L’humidité résultant du séchage du linge est accumulée dans un bac de récupération.
L’eau ainsi récupérée dans le bac devra être vidée : il faut la jeter, elle ne peut être récupérée pour une autre utilisation puisqu’elle contient obligatoirement des impuretés, notamment des particules de lessive, oubliez donc l’idée d’arroser vos plantes avec l’eau récupérée du sèche-linge.
Pensez à régler correctement les pieds du sèche-linge afin qu’il soit bien de niveau afin d’éviter que le voyant indiquant que le bac est plein ne s’allume pendant le cycle alors qu’en réalité il n’est pas rempli. Généralement lorsque le bac est plein, le sèche-linge arrête de sécher, il ne reprend son cycle qu’après la vidange du bac condenseur.
Le + d’un sèche-linge à condensation : Il peut être utilisé dans un appartement sans avoir d’installation particulière à réaliser. Nul besoin de faire de trou dans le mur ou de laisser une fenêtre ouverte à proximité afin de passer la gaine d’évacuation de l’eau. Le sèche-linge à condensation peut donc être installé où vous le souhaitez sans contrainte.
Les – : Le sèche-linge à condensation est plus cher à l’achat qu’un sèche-linge à évacuation. Beaucoup de condenseurs ne sont pas à 100% efficaces ce qui provoque parfois une légère humidité dans la pièce où le sèche-linge est installé.
Il faut à chaque utilisation vider le bac récupérateur d’eau.
Il faut nettoyer le condenseur plusieurs fois par an, de 2 à 6 fois en fonction de la marque et du modèle.

Le sèche-linge à évacuation
Sur ce type de sèche-linge, une gaine de ventilation rejette l’air chaud chargé de l’humidité du linge vers l’extérieur du logement.
Un trou dans le mur de votre habitation, ou encore une fenêtre, est nécessaire pour raccorder la gaine permettant l’évacuation de la vapeur d’eau du sèche-linge vers l’extérieur. La gaine ne doit pas être écrasée et doit faire une longueur minimale de 1,20 m et être placée à 30 cm du sol.
Il ne faut surtout pas raccorder la gaine sur votre système de VMC, ni la brancher à un système de chauffage ou un conduit de cheminée.
Les + du sèche-linge à évacuation : Il est moins cher à l’achat qu’un sèche-linge à condensation et sa consommation en électricité est faible.
Les – : Il vous faut, dans votre logement, une pièce disposant d’une aération extérieure dans laquelle la gaine du sèche-linge peut être introduite. Le sèche-linge à évacuation ne peut donc pas être installé n’importe où dans votre logement.

Les options importantes
Certains sèche-linge sont munis d’une programmation électronique qui a pour effet d’éviter que le sèche-linge continue de tourner alors que le linge est sec. Cela évitera que votre linge soit trop sec et que votre consommation électrique soit plus importante que nécessaire. Les sèche-linge non munis d’une programmation électronique sont doté d’une minuterie mécanique. Leur prix d’achat est moins élevé.
Une autre option peut aussi être avantageuse : l’option départ différé. Si votre contrat avec votre fournisseur d’électricité prévoit des heures pleines et des heures creuses, il est intéressant d’acheter un sèche-linge muni de cette option qui vous permettra de décider à quelle heure vous souhaitez que votre sèche-linge se mette en route.
Côté pratique, si vous ne déchargez pas votre appareil de suite, l’option antifroissage permet en fin de cycle que le sèche-linge brasse de temps en temps le linge afin qu’il ne soit pas plus froissé lorsque vous le retirerez du sèche-linge. L’éclairage de l’intérieur de l’appareil a aussi son bon côté, il permet de bien voir l’intérieur du tambour afin d’éviter d’oublier du linge à l’intérieur. Une large ouverture du sèche-linge est également plus confortable à l’usage, pensez-y !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text